«Parole de King!», le film qui met définitivement Ken et Barbie au placard

Après les drag queens, les drag kings. Bousculant les codes de la masculinité et de la féminité, le documentaire Parole de King! sera projeté demain, 19 avril, au Centre d’art contemporain de Genève, suivi d’une discussion en présence de la réalisatrice Chriss Lag.

Publié le 18 avril 2016


Par Charlotte Julie

Ils souffrent d’un énorme déficit de visibilité. Connaissez-vous les drag kings, ces femmes et hommes— ou autres selon leur autodétermination, précise Wikipedia — qui construisent leur identité à travers la masculinité? Parole de King!, documentaire de la réalisatrice Chriss Lag, va à la rencontre de ce mouvement qui refuse les stéréotypes de genre et fait voler en éclat, avec intelligence et ironie, la vision binaire homme-femme. Ken et Barbie. Une projection unique de ce film aura lieu demain, 19 avril, à 19h00, au Centre d’art contemporain de Genève qui organise cette soirée-événement en collaboration avec le festival Everybody's perfect.

Dans les coulisses et sur scène, Chriss Lag filme les drag kings sublimant, sous sa caméra, ce transformisme cross-gender qui «se sert des codes de la masculinité pour déconstruire ceux de la féminité». La réalisatrice confie qu’elle a «pour la première fois vu des king en France, au Trianon, en 2004, les King du Berry». Douze ans plus tard, les drag kings restent aussi peu connus par le grand public. Lèvres de corail, talons aiguilles vertigineux et soutiens-gorge gonflés, les drag queens bénéficient, elles, d’une notoriété planétaire. «Aux États-Unis, elles ont leurs shows télé, papotent avec les ménagères sur les plateaux de télévision, et sont au centre d’un juteux business», écrivait l’hebdomadaire L’Express en 1996... Il y a une éternité. Depuis, les drag kings vivent à l’ombre des drag queens.

Mais le documentaire de Chriss Lag n’en a cure, se focalisant sur les surprenantes et revendicatives trajectoires de vie des kings français et sur l’impact que les transformations ont eu dans leur vie. Également journaliste et photographe, la réalisatrice de Parole de King! fait la rencontre en 2007 de Louis(e) de Ville, performeuse burlesque d’origine américaine. «De cette rencontre est né un documentaire de 48 minutes, Louis(e) de Ville, portrait d’une bad girl. En la suivant à travers l’Europe, j'ai découvert que sa démarche autour du drag king interpellait profondément les gens et amenait beaucoup de questions et d’échanges. Je suis donc partie ensuite à la rencontre d’autres drag kings à travers la France.» Le résultat est un documentaire attachant et de qualité, à ne pas rater!


Programme de la soirée

19h00 — Projection du film Parole de King! et discussion avec la réalisatrice Chriss Lag.

21h00 — Performance de Sonia Rickli, Ken ou Barbie? Play with me!
avec le DJ SET DE POL

22hoo — Rachelle Feinstein, In Anticipation of Women’s History Month

Pour plus d'informations cliquez ici.

Charlotte Julie